Traité du Purgatoire (1) de Ste Catherine de Gênes (†1510)

EGLISE.SAINTE.CATHERINE.DE.GENES.ITALIENNE.(†1510).caterina da genova1

 

TRAITÉ DU PURGATOIRE

Notes préliminaires

Cette traduction du Traité du Purgatoire a été publiée, avec Vie et doctrine, dans La grande Dame du pur amour.

Le Traité du Purgatoire est la partie la plus connue et la plus répandue du Corpus catherinianum qui devait être divisé en trois livres : la Vita, le Dialogue spirituel, le Traité du Purgatoire. Ce Traité a été loué par des théologiens, souvent réédité et traduit à part du reste. L’opuscule n’a en aucune manière l’allure d’un traité.

Catherine, au rythme de ses poussées intérieures, sans nul plan préétabli, confiait à ses intimes quelque chose de ses expériences mystiques. Elle s’étendit spécialement sur les épreuves purifiantes qu’elle subissait dans la dernière période de sa vie. Elle y discernait une anticipation et l’analogue en cette vie du purgatoire de l’au-delà. Ses intimes couchaient par écrit, de leur mieux, ses déclarations, celles-ci parmi les autres. En rassemblant leurs notes en vue d’une biographie, ils se sont attachés à grouper ce qui concernait la doctrine du purgatoire.

Dès avant 1520, dans la première élaboration de la Vita, ce travail était achevé sous sa forme définitive. Il formait le chapitre XLI (41).

Après un préambule de quelques lignes, le chapitre débutait par cette précision : « Elle disait … »

Ce traité a de nombreuses attaches avec la Vita. On trouve dans celle-ci, déjà dans le texte de 1520, des allusions et des rappels de cette doctrine, toujours en relation avec les expériences de la sainte. Bref, le purgatoire ne peut être séparé de la Vita.

Traité du purgatoire
De la bienheureuse
Ste Catherine de Gênes
(Caterina Fieschi Adorno)

Comment, par comparaison avec le feu divin qu’elle ressentait au-dedans d’elle-même, elle comprenait ce qu’était le purgatoire, et comment les âmes s’y trouvent contentes et souffrantes.

Cette sainte âme encore dans sa chair se trouva établie dans le purgatoire du brûlant amour de Dieu. Il la brûlait toute et la purifiait de ce qu’elle avait à purifier, de façon qu’au sortir de cette vie elle pût être présentée au regard de Dieu son doux amour. Par le moyen de ce brûlant amour, elle comprenait en elle-même dans quel état se trouvent au purgatoire les âmes des fidèles pour purifier toute espèce de rouille et de tache du péché non encore effacée durant cette vie.

 Elle-même, établie au purgatoire du feu divin d’amour, se tenait unie à son divin amour, satisfaite de tout ce qu’il opérait en elle ; comprenant qu’il en était ainsi des âmes qui sont au purgatoire, elle disait (1).
………………………………………………………………………………………………..

(1) Dans son exposé, la sainte passe tour à tour, et sans avertir, du «purgatoire» qu’elle subit déjà à celui d’après la mort. Le lecteur en sera prévenu, soit par les sommaires, qu’il a fallu quelquefois modifier à cette fin, soit par des notes au bas des pages.
………………………………………………………………………………………………..

  1. Parfaite conformité des âmes du Purgatoire à la volonté de Dieu.

 Les âmes qui sont au purgatoire, à ce que je crois comprendre, ne peuvent avoir d’autre choix que d’être en ce lieu puisque telle est la volonté de Dieu qui dans sa justice l’a ainsi décidé. Elles ne peuvent pas d’avantage se retourner sur elles-mêmes. Elles ne peuvent dire : j’ai fait tels péchés et c’est à cause d’eux que je mérite de me trouver ici. Il ne leur est pas possible de dire : je voudrais ne pas avoir fait tels péchés, parce qu’ainsi j’irais tout de suite en paradis. Pas davantage : celui-là sortira d’ici avant moi. Ni dire : j’en sortirai avant lui. (2)

Elles sont incapables d’avoir ni d’elles-mêmes ni des autres aucun souvenir, ni en bien ni en mal, qui puisse augmenter leur souffrance. Elles ont, au contraire, un tel contentement d’être établies dans la condition voulue par Dieu et que Dieu accomplisse en elles tout ce qu’il veut, comme il le veut, qu’elles ne peuvent penser à elles-mêmes ni en ressentir quelque accroissement de peine.

Elles ne voient qu’une chose, la bonté divine qui travaille en elles, cette miséricorde qui s’exerce sur l’homme pour le ramener à Dieu. En conséquence, ni bien ni mal qui leur arrive à elles-mêmes ne peut attirer leur regard.
………………………………………………………………………………………………..

(2) Les âmes du purgatoire, livrées tout entières à l’amour, n’ont plus aucune espèce de retour sur elles-mêmes, elles sont incapables de dire « Je ». Catherine de Gênes était arrivée à cette totale abnégation d’elle-même dès son vivant, comme elle le déclare à plusieurs reprises.
………………………………………………………………………………………………..

Si ces âmes pouvaient en prendre conscience, elles ne seraient plus dans la pure charité.

Elles ne peuvent non plus considérer qu’elles sont dans ces peines à cause de leurs péchés, cette idée n’entre pas dans leur esprit. Ce serait en effet une imperfection en acte (3), chose qui ne peut exister en ce lieu où il est impossible de commettre un péché.

Pourquoi elles sont en purgatoire, cette cause qui est en elles, il ne leur est donné de la voir qu’une seule fois, au moment qu’elles sortent de cette vie, et dans la suite ne la voient plus jamais. Autrement, ce regard serait un retour sur soi;

Étant donc établies en charité et n’en pouvant plus dévier par un acte défectueux, elles sont rendues incapables de rien vouloir, de rien désirer, hormis le pur vouloir de la pure charité. Placées dans ce feu purifiant, elles y sont dans l’ordre voulu par Dieu. Cette disposition divine est pur amour, elles ne peuvent s’en écarter en rien, parce qu’elles sont incapables de commettre un péché, comme aussi de faire un acte méritoire.
………………………………………………………………………………………………..

(3) Puisque ce serait un retour sur elles-mêmes, un acte d’amour-propre, comme la sainte va le dire aussitôt.
Remarquons comment Catherine présente le « jugement particulier », dans sa nue simplicité, bien éloignée des figures et des imaginations : c’est un regard de l’âme sur elle-même à la lumière invisible de Dieu (dont elle n’a pas la vision), elle se voit dans sa vérité et se juge.
………………………………………………………………………………………………..

PURGATOIRE.FLEUR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s