La litanie pour les fidèles défunts.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

EGLISE.JOUR.DES.MORTS.WILLIAM.BOUGUEREAU.1859.MUSEE.BEAUX.ARTS.BORDZAUX.jourdesmortsbouguereau

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.

Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.

Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour les fidèles défunts.

Saint Michel Archange, priez pour les fidèles défunts.

Mon saint Ange, et l’Ange des fidèles défunts, priez pour les fidèles défunts.

Chœur des esprits bienheureux, priez pour les fidèles défunts.

Saint Joseph, priez pour les fidèles défunts.

Saint Jean-Baptiste, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous, saint patriarches et prophètes, priez pour les fidèles défunts.

Saint Pierre et saint Paul, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous, saint Apôtres et évangélistes, priez pour les fidèles défunts.

Saint Etienne, priez pour les fidèles défunts.

Saint Laurent, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous, saints et martyrs, priez pour les fidèles défunts.

Saint Grégoire, priez pour les fidèles défunts.

Saint Augustin, priez pour les fidèles défunts.

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous, saints docteurs, papes et confesseurs, priez pour les fidèles défunts.

Sainte Anne, priez pour les fidèles défunts.

Sainte Marie-Madeleine, priez pour les fidèles défunts.

Sainte Catherine, priez pour les fidèles défunts.

Sainte Ursule et vos compagnes, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous, vierges saintes et saintes veuves, priez pour les fidèles défunts.

Vous tous saints et saintes de Dieu, priez pour les fidèles défunts.

Soyez-leur propice, pardonnez-leur, Seigneur. Soyez-leur propice, exaucez-les, Seigneur.

Par votre très doux nom de Jésus, ayez pitié des fidèles défunts

Par votre grande miséricorde, ayez pitié des fidèles défunts

Par votre amère passion, ayez pitié des fidèles défunts

Par vos plaies sacrées, ayez pitié des fidèles défunts

Par votre précieux sang, ayez pitié des fidèles défunts

Par votre ignominieuse mort, ayez pitié des fidèles défunts

                                     
Pauvres pêcheurs que nous sommes, exaucez-nous, Seigneur

Daignez faire miséricorde à tous les fidèles défunts, exaucez-nous, Seigneur

Daignez remettre la peine que méritent leurs péchés, exaucez-nous, Seigneur

Daignez adoucir pour eux la rigueur de votre justice, exaucez-nous, Seigneur

Daignez les transporter au lieu de la paix et du repos éternel, exaucez-nous, Seigneur

Daignez les mettre en possession de l’héritage paternel, exaucez-nous, Seigneur

Daignez les admettre à contempler votre divine beauté, exaucez-nous, Seigneur

Daignez les rassasier de la plénitude infinie de vos bontés, exaucez-nous, Seigneur

Daignez accomplir entièrement leur désir du salut, exaucez-nous, Seigneur

Que le saint sacrifice de la messe et les saintes communions offerts pour eux leur soient profitables, exaucez-nous, Seigneur

Daignez accorder le repos spécialement aux âmes de nos parents, amis et bienfaiteurs, exaucez-nous, Seigneur

Daignez recevoir en miséricorde les âmes pour qui plus personne ne prie, exaucez-nous, Seigneur

Daignez, Seigneur, les retirer des flammes et les faire bientôt conduire par les Anges en la terre des vivants, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, pardonnez-leur ô bon Jésus.

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, exaucez-les ô bon Jésus.

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, accordez à ces pauvres défunts le repos éternel !

SEPARATEURS.DE.TEXTES.FLEURS.PAPILLONS.bakxesdv

 

Publicités

Dieu, en dialogue avec Sainte Catherine de Sienne (†1380), explique le Purgatoire.

SAINTE.CATHERINE.DE.SIENNE.(†1380).EN.DIALOGUE.illustration-catherine-de-sienne-en-dialogue_1-1459500024

« Ainsi, tu as compris comment la souffrance expie la faute, en vertu de la parfaite contrition du cœur, non à raison de la peine elle-même qui est finie. Non seulement elle satisfait pour la faute, mais aussi pour la peine qui en est la suite, chez ceux dont la contrition est parfaite, comme je te l’ai dit; elle satisfait pour la faute, chez tous ceux qui, purifiés du péché mortel, reçoivent la grâce; mais s’ils n’ont pas une contrition et un amour suffisants pour satisfaire à la peine, ils vont souffrir dans le Purgatoire où s’achève leur purification. »

Catherine de Sienne, Le Dialogue,  Le livre de la Miséricorde doctrine divine : Comment le désir, comment la contrition du cœur satisfont à la faute et à la peine, en soi et dans les autres; et comment quelquefois ils satisfont à la faute et non à la peine. Chapitre III, page 29.

†††

« Ainsi ni les uns ni les autres n’attendent leur jugement; chacun, au sortir de cette vie, reçoit sa place comme je viens de t’expliquer. Ils goûtent à leur destinée, ils en prennent possession  avant même de quitter le corps, à l’instant de la mort: les damnés par la haine et le désespoir, les parfaits par l’amour, par la lumière de la foi, par l’espérance du Sang; les imparfaits, par la miséricorde et la même foi, entrent dans le séjour du purgatoire. »

Catherine de Sienne, Le Dialogue,  Le livre de la Miséricorde doctrine divine : De l’utilité des tentations et comment toute âme, à ses derniers instants, voit la place de gloire ou de châtiment qui lui est destinée.  Chapitre XIII, page 106

†††

« C’est ainsi qu’ils rendent honneur et gloire à mon nom, et que s’accomplit en eux ma Vérité. Je les avais créés pour ma gloire et pour mon honneur à moi Père éternel, pour leur faire participer ma beauté. En se révoltant contre moi, ils sont tombés par leur orgueil et furent privés de ma vue; ils ne m’ont donc pas rendu la gloire ni la louange d’amour. Mais Moi, Vérité éternelle, je les ai constitués mes instruments, pour exercer mes serviteurs dans la vertu, en même temps que mes justiciers à l’égard de ceux qui, par leurs fautes, vont à l’éternelle damnation, et vis-à-vis de ceux, aussi, qui passent par les peines du purgatoire.
C’est ainsi, tu le vois bien, que ma Vérité s’accomplit en eux. Ils me rendent gloire, non comme citoyens de la vie éternelle dont ils ont été privés par leur faute, mais comme mes justiciers. C’est par eux que je manifeste ma justice vis-à-vis des damnés et vis-à-vis de ceux du purgatoire
. »

Catherine de Sienne, Le Dialogue,  Le livre de la Miséricorde doctrine divine : Comment les démons eux-mêmes rendent gloire et honneur à Dieu. Chapitre LI, page 189.

†††

« Qui donc a établi cette belle ordonnance de l’amour? Ma sagesse, par les soins admirables de ma douce providence. Elle est partout et, si tu regardes au purgatoire, tu la trouveras encore, toujours ineffable et douce, à l’égard de ces pauvres âmes, qui par ignorance n’ont pas su tirer profit du temps et qui, séparées du corps, ne sont plus en état de pouvoir mériter. Aussi est-ce par vous que j’ai pourvu à leur situation, vous à qui le temps est encore donné, tant que vous êtes dans cette vie mortelle, et qui pouvez l’employer pour elles. Par vos aumônes, par les messes que vous pouvez faire dire à mes ministres, par les jeûnes, par les prières faites en état de grâce, il vous est donné d’abréger la durée de leur peine, en faisant appel à ma miséricorde. »

Catherine de Sienne, Le Dialogue,  Le livre de la Miséricorde doctrine divine : De la providence de Dieu en général vis-à-vis de ses créatures, en cette vie et dans l’autre. Chapitre XIV, page 405.

PURGATOIRE.FLEUR